les cinq crimes les plus cruels de John Walker


La série Falcon et le Soldat de l’Hiver a introduit dans le Marvel Cinematic Universe un nouveau personnage important : John Walker. D’abord présenté comme le « nouveau » Captain America, John s’est rapidement montré comme un personnage violent et incontrôlable. Mais dans les comics, le personnage est plus sombre encore. La preuve en cinq crimes particulièrement cruels !

johnwalkertitre

#1 Il a travaille pour le Power Broker

John Walker était un garçon de classe moyenne qui voulait servir son pays et devenir un véritable patriote comme son père et son frère avant lui. N’arrivant jamais à la hauteur de leur réputation, il partira à la recherche d’une vie plus héroïque et d’opportunités plus excitantes, au point de s’intéresser aux propos d’un homme d’affaires corrompu, Curtiss Jackson, alias le Power Broker.

powerbreaker

John Walker, Lemar et ses amis Lennox et Johnson ont pris chacun une dose de sérum de super-soldat, avec supplément force et vitesse accrue. C’est à partir de ce point que démarre l’aventure de John Walker non pas en tant que Captain America, mais Super-Patriot.

#2 Il a simulé de fausses attaques terroristes

John Walker, pendant sa période Super-Patriot était fermement opposé aux idées de Steve Rogers. Si la plupart de ses meetings démontraient déjà son idéologie extrémiste, il n’a pas hésité à faire plus que des discours quand ceux-ci se révélèrent inefficaces pour retourner la population contre Captain America.

public

En effet John Walker a embauché un groupe nommé les Bold Urban Commandos, ou « Buckies » pour simuler des assauts contre lui. Cela a empiré lorsque des membres du public ont été tués lors d’un de ces faux affrontements.

#3 il a été manipulé par Red Skull

Lors d’un débat à Washington, le super terroriste Warhead menace de faire exploser une bombe atomique sur Washington. Walker s’en débarrasse à moitié, puisque Warhead décide de se suicider. Dans le même temps, Steve Rogers est contraint de démissionner. N’ayant jamais révélé leurs véritables identités, le gouvernement proposera à John Walker de prendre l’identité du Capitaine, ce qu’il acceptera sans scrupule.

usagent

Sauf qu’après des intrigues secondaires, on apprendra que tout ceci n’était qu’une machination de Red Skull, dégradant l’image du Captain America, invitant John Walker à suivre un entraînement fasciste par le Maître de Corvée (Taskmaster) prouvant que le Super-Patriot est extrêmement influençable.

#4 il s’en est pris à ses meilleurs amis

En voyant leur ancien ami devenir de plus en plus sombre et fasciste, ses deux vieux et meilleurs amis, Lennox et Johnson, connus sous le nom de Left-Winger et Right-Winder, révèlent publiquement sa véritable nature et son identité secrète, menant à la mort des parents de Walker par le groupe d’extrême droite Watchdog.

johnvscapt

Entrant dans une colère terrible, John Walker décida de déchainer sa violence contre ses anciens amis. Il les capture alors, les ligote et les enferme à côté d’un réservoir de pétrole fuyant avant de cracker une allumette, les laissant tout deux gravement brûlés et dans le coma à cause de l’explosion qui en a résulté.

#5 Le massacre des Watchdogs

usagentheader

Comme dans la série Falcon et le Soldat de l’hiver, John Walker est régulièrement sujet à de violents accès de colère qui le mènent à des massacres de sang froid. Dans la série, cela s’est traduit par le meurtre d’un des membres des Flag Smashers. Dans les comics, quand le groupuscule d’extrême droite des Watchdogs a assassiné ses parents, John Walker les a traqués et éliminés un par un. Si on le comprend bien évidemment, ce choix n’en demeure pas moins douteux pour quelqu’un qui désirait si fortement être Captain America. Cet événement est d’ailleurs celui qui se rapproche le plus de la conclusion de l’épisode 4 de Falcon et le Soldat de l’Hiver. 

Et maintenant ?

Un peu à la manière d’un Venom (avec qui il fusionnera), l’US Agent est plus un anti-héros qu’un véritable méchant à part entière. Tantôt bon en travaillant pour le gouvernement, tantôt mauvais en travaillant avec Hydra et s’opposant catégoriquement à Captain America chaque fois qu’ils apparaissent ensemble. l’US Agent représente ce qu’il y a de pire dans la suprématie américaine, tout en étant au final un personnage moralement gris.

Après les précédents événements et la chute de Red Skull, Steve Rogers redeviendra Captain America et le gouvernement déclarera John Walker mort. Ce dernier recevant une nouvelle identité afin de rejoindre les Vengeurs de la Côte Ouest où il deviendra l’US Agent. Quand les Vengeurs furent gérés par l’ONU, il ne reçut qu’un vote (le sien) et dût quitter l’équipe, jetant son costume et son bouclier dans l’Hudson River.

Plus tard, il rejoint le Jury, un groupe de mercenaires employé par Edwin Cord contre les Thunderbolts menés par Oeil-de-Faucon. Il échoua. Plus tard, il rejoindra d’autres groupes, comme les Invaders, et prendra le parti de la Division Oméga dans l’arc Civil War. Dans les derniers comics où le personnage apparaît, il est infirme, possède une prothèse au bras gauche et se déplace en fauteuil roulant en tant que directeur du Raft, le pénitencier pour super-criminels où est actuellement enfermé Zemo à la fin de Falcon et le Soldat de l’Hiver.